Sense Hat

J'ai ajouté un Sense Hat à un raspberry pi pour apprendre à mes enfants à programmer avec Scratch. Sur cette carte additionnelle se trouve une matrice de LED ainsi qu'un accéléromètre et gyroscope utilisable dans les programmes. J'ai imprimé un boitier puis je l'ai modifié pour que le Sense Hat puisse être accessible. Par contre, lorsque le pi est branché, il est difficile de le secouer sans abimer les connecteurs. J'ai alors fabriqué une rallonge pour cette carte afin de la manipuler sans risquer de débrancher un fil d'alimentation ou casser un prise HDMI par exemple.
Sense Hat

J'ai imprimé un premier boitier pour le raspberry pi à partir de ce modèle, très joli =). A la base, la moitiée supérieure du boitier est fermée, je l'ai modifié afin de faire une ouverture pour le Sense Hat.

Boitier Sense Hat

Le connecteur GPIO sur lequel le Hat est branché est de 40 broches. Il faut donc une nappe de 40 fils pour relier la carte au raspberry. En fouillant mes cartons, j'ai retrouvé une vieille nappe IDE de 40 fils (à ne pas confondre avec les nappes IDE de 80 fils plus récentes).

Nappe IDE 40 fils

Pour relier le hat à la nappe, j'ai décidé de mettre un connecteur coudé pour que l'ensemble soit le plus plat possible. J'ai donc démonté le connecteur IDE standard, dénudé les fils et les ai soudés 1 par 1 à des broches métallique coudées. L'utilisation d'un testeur de continuité est indispensable pour assurer le cablage dans le bon sens.

Démontage du connecteurDénudage de la nappe de 40 fils

Voici l'extrémitée de la nappe modifiée :

Connecteur coudé soudé de la nappe IDE

La rigiditée de la nappe IDE empêche de manipuler facilement le Sense Hat. Pour pallier à cela, j'ai découpé la nappe en bande de 4 fils afin de la plier et l'orienter plus facilement.

Raspberry Pi avec le Sense Hat

Le résultat final est satisfaisant, la carte peut être secouée sans risque pour le raspberry. J'avais des inquiétudes au départ sur la longeur des fils mais aucun problème n'est à déplorer =).